1875

Fondateur de la société, Joseph Bulova émigre en 1870 de Bohême, République tchèque actuelle. C'est dans un monde débordant de possibilités qu'il arrive à Manhattan à l'âge de dix-neuf ans. Il ouvre sa propre bijouterie rue Maiden Lane dans le sud de Manhattan, métropole de New York alors en plein essor dans le secteur de la bijouterie. Il la nomme J. Bulova. La qualité de son travail et ses innovations techniques et artistiques le distinguent très vite des centaines de bijoutiers du quartier.

1912

Alors que la demande de montres afflue dans toute l'Amérique, Joseph Bulova lance sa première usine destinée entièrement à la production de composants pour montres. Fabriquées dans le bâtiment central de l'usine à Bienne, en Suisse, les pierres d'horlogerie se fabriquent à la chaîne, permettant une production de masse standardisée jamais vue dans le monde de l'horlogerie.

1919

Bulova propose la toute première gamme complète de montres-bracelets pour hommes. Symbolisant son produit, le style visuel iconique de sa publicité impose ses montres auprès du grand public américain.

1920

À l'appui de la mesure précise du temps sidéral, l'Observatoire Bulova est érigé en 1920 au coeur de Manhattan, premier établissement du genre situé au sommet d'un gratte-ciel. Au dernier étage de l'Observatoire, un mathématicien expert effectue des relevés enregistrés simultanément et électriquement sur un chronographe situé au rez-de-chaussée. Là, les réglages et les unités de temps se basent sur ces données pour régler l'heure sur l'ensemble des pièces d'horlogerie de la société de la manière la plus précise possible.

1926

Se concentrant sur les ventes futures, Bulova fait un effort important de créativité pour élargir ses activités de commercialisation et de publicité. Lors d'un autre tournant de la société, Bulova produit la première publicité nationale radiodiffusée en 1926, en annonçant l'heure, "At the tone, it’s eight o’clock, B‑U‑L‑O‑V‑A Watch Time" (20 h sonnent à l'heure de B‑U‑L‑O‑V‑A Watch Time), une annonce entendue par des millions.

1927

Le colonel Charles A. Lindbergh est l'un des premiers adeptes des montres Bulova. Américain et pionnier lui aussi, c'est le premier pilote à traverser l'Atlantique sans escale. Sa traversée lui vaut de décrocher le Prix Bulova Watch et un chèque de 1 000 $. Plus tard, il devient le visage de la montre « Lone Eagle » de la société, une montre commémorative célébrant l'exploit de Lindbergh, tout en reliant Bulova au monde de l'aviation et de l'exploration.

1928

Se concentrant sur les ventes futures, Bulova fait un effort important de créativité pour élargir ses activités de commercialisation et de publicité. Lors d'un autre tournant de la société, Bulova produit la première publicité nationale radiodiffusée en 1926, en annonçant l'heure, "At the tone, it’s eight o’clock, B‑U‑L‑O‑V‑A Watch Time" (20 h sonnent à l'heure de B‑U‑L‑O‑V‑A Watch Time), une annonce entendue par des millions.

1941

Le 1er juillet 1941, Bulova diffuse pour la première fois une publicité télévisée, ce qui transforme radicalement le monde du marketing. Le match des Dodgers de Brooklyn contre les Phillies de Philadelphia commence par la présentation d'une horloge Bulova reposant au centre de la silhouette de la carte de l'Amérique du Nord. La légende au bas de la carte indique : "America Runs On Bulova Time" (L'Amérique vibre au rythme de Bulova). Le coût : 9 $.

1945

L'engagement de Bulova à l'égard des soldats qui ont combattu pour la liberté de tous les citoyens des États-Unis continue après la guerre. L'École d'horlogerie de Bulova, situé à proximité du siège de la société Woodside, Queens attend leur retour d'Europe et du Pacifique. L'école sans frais de scolarité avait pour vocation d'offrir aux blessés de guerre un moyen de réadaptation professionnelle, de formation en emploi et des programmes de placement dans le but de s'assurer qu'ils ne seraient pas délaissés et qu'on n'oublierait pas leurs grands sacrifices à l'étranger après leur retour.

1960

Plusieurs années avant de lancer Accutron sur le marché, la Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (NASA) exploite la technologie de Bulova pour des instruments de chronométrage sur divers satellites. En 1958, le rôle que joue la technologie Accutron dans le satellite Vanguard 1 marquera les débuts de la collaboration de Bulova avec la NASA. Cette collaboration se poursuivra pendant une dizaine d'années jusqu'à la première marche sur la Lune le 21 juillet 1969.

1967

Reconnue immédiatement comme invention géniale superbement travaillée, Accutron devient très rapidement le porte-étendard de la précision et l'élégance. On l' utilise à bord d'Air Force One, et on l'offre à titre de don présidentiel et officiel de l'État. En outre, le personnel des chemins de fer du monde entier adopte Accutron pour sa précision; c'est la première montre-bracelet à être certifiée pour l'usage général des employés des chemins de fer.

2000

Bulova a 125 ans. Pour rendre hommage à ces contributions, le vendredi 10 avril est reconnu Journée officielle « Bulova » par Rudolph Giuliani, le Maire de New York.

2010

En hommage aux 50 ans d’innovation horlogère, la montre de collection numérotée à 1 000 exemplaires fabriqués à la main est proposée au public.